L'ALGERIE DANS LES RUES DE MARSEILLE

Publié le par Cercle Algérianiste d'Aix en Provence

Après la conquête de l'Algérie par la France, plusieurs rues de Marseille ont porté le nom de communes d'Algérie .

Dés 1852, dans le 1er numéro de L'INDICATEUR MARSEILLAIS - qui inventoriait l'ensemble des rues, allées, boulevards, etc, de Marseille,-  on pouvait trouver les rues d'ALGER, d'ORAN, de BLIDAH, de BÔNE, de MILIANAH.

On n'y trouvait pas l'avenue de CONSTANTINE, et ce sera le cas jusqu'à son dernier numéro paru en 1914. Sans doute, l'avenue fut-elle inaugurée plus tard ?

D'une façon plus générale, pourquoi le nom de ces communes et pas celui d'autres communes ? 
 

L'ALGERIE DANS LES RUES DE MARSEILLE
L'ALGERIE DANS LES RUES DE MARSEILLE
L'ALGERIE DANS LES RUES DE MARSEILLE
L'ALGERIE DANS LES RUES DE MARSEILLE

Publié dans TEMOIGNAGES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :