NOTRE PATRIMOINE INALIENABLE : bradé, à l'unanimité, par les députés français

Publié le par Cercle Algérianiste d'Aix en Provence

Chers adhérents du Cercle Algérianiste d'Aix,

Je pense que ce texte précis et documenté peut être utile à votre information.
Je vous en souhaite bonne réception
Avec mes pensées les plus cordiales,
                                                                    Évelyne Joyaux

 
NOTRE PATRIMOINE INALIENABLE : bradé, à l'unanimité, par les députés français

Le 6 octobre 2020, après avoir été présenté en Conseil des ministres et approuvé à l’unanimité par les commissions de la culture et des affaires étrangères, l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité des présents (où étaient les députés du RN et ceux de la « droite de conviction » ?), le scandaleux projet de loi n°3221 sur rapport de M. Yannick Kerlogot, dérogeant au principe d’inaliénabilité du patrimoine national.

Composée de deux articles, cette loi stipule qu’à compter de l’entrée vigueur du texte, 26 œuvres d’art provenant du trésor du grand chef esclavagiste Béhanzin, roi d’Abomey (voir à ce sujet mon livre « Esclavage, l’histoire à l’endroit ») conservés au musée du quai Branly, cesseront de faire partie des Collections nationales...

 

(Voir le texte dans son entier en cliquant sur le lien ci-dessous :

 

 

Publié dans POINT DE VUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :