GLACIERES de BLIDA : continuons sur la route de CHREA

Publié le par Cercle Algérianiste d'Aix en Provence

A la suite de "La postale de Louise" sur les GLACIERES de Blida, notre amie Louise (blidéenne) nous invite à continuer la route vers CHREA, avec des extraits de la presse et des cartes postales d'antan.

"La pratique du ski, sport autant gracieux qu’audacieux, paraissait ne devoir jamais s’implanter en Algérie, non point que la neige ne tombe en abondance chaque année sur l’atlas, mais parce que, habitués à la douceur d’un climat tempéré, les gens du pays ne voulaient affronter la froidure. Il fallut l’audace de deux courageux étrangers, M. Henricksen et un de ses amis, gens du Nord, pour attirer l’attention d’amateurs d’exercices, qui organisèrent en 1911, le premier concours au col de Chréa à 1 455 mètres d’altitude." Le Matin - 1911

A l’hiver 1923, la saison de ski bat son plein, raconte l’Echo d’Alger du 17 février.

 

Bientôt Chréa comptera parmi les stations françaises de ski les plus enviées et sa forêt de Cèdres sera l'un des joyaux de notre belle Algérie.

 


Par quel miracle pouvons-nous nous promener sous les cèdres de Chréa dans la forêt de Bonnieux dans le Lubéron ? C’est en 1861 que des graines de notre forêt de Chréa ont été semées dans la région de Bonnieux.
Une blidéenne, Jacqueline L., lors d’une promenade dans le Lubéron découvrit une pancarte racontant l’histoire de cette forêt.

 

Publié dans TEMOIGNAGES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jack ertzscheid 23/07/2021 21:50

que de soivenirssss merci pour vos articles