DELLYS (La Postale de Louise)

Publié le par Cercle Algérianiste d'Aix en Provence

 

LA POSTALE DE LOUISE

La ville de DELLYS, située en Grande Kabylie, face à la Méditerranée et dominée par les monts du Djurdjura (d’où l’on aperçoit à l’ouest la pointe Pescade et les Jardins d’Alger, et à l’est les vallons jusqu’à Bougie), tomba définitivement le 7 mai 1844 sous le commandement du maréchal BUGEAUD.
 


La France s’y établit, malgré le climat d’agitation permanente de la région, et pourvut à ses devoirs d’administration, de développement et d’éducation.

« Il y a à DELLYS une école de garçons comprenant 4 classes avec un effectif moyen de 200 élèves dont une vingtaine d’européens. La construction en cours d’agrandissement date de 1885.  
L’école de filles à 3 classes est installée dans les locaux de l’ancienne commune mixte. L’effectif est de soixante environ, exclusivement européen.* »

Dellys - Petite monographie locale - 1926 de M. A Visbecq   

L'une des cartes postales( ci-dessous) adressées à Louise montre l'école où enseigne sa correspondante ainsi que deux de ses élèves indigènes.

*Les familles kabyles refusaient d’envoyer leurs filles à l’école.

Cliquer sur les cartes postales pour les agrandir

Sur la carte postale ci-dessus, l'expéditrice, institutrice, indique par des croix, les fenêtres de sa classe et deux de ses élèves

Sur la carte postale ci-dessus, l'expéditrice, institutrice, indique par des croix, les fenêtres de sa classe et deux de ses élèves

DELLYS  (La Postale de Louise)DELLYS  (La Postale de Louise)
Les Quais

Les Quais

Publié dans TEMOIGNAGES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article