Istres 2011: Manifestation contre le 19 mars 1962

Publié le par Cercle Algérianiste d'Aix en Provence

 

 

b 

c

 

  Près de 300 représentants d'associations et amicales sont venus à Istres protester  contre l'officialisation du 19 mars 1962, ce samedi . Un nombre plus élevé  que celui du petit groupe de supporters de la Fnaca. François Bernardini, le maire, qui a autorisé à donner  le nom du 19 mars 1962 à un rond-point de sa commune l'année dernière,  s'est joint à la commémoration associative de la Fnaca qui ne revêt pourtant aucun caractère officiel.  

Seul, le décret du 26 septembre 2003 a institué une journée nationale d'hommage aux "morts pour la France" pendant la guerre d''Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie, le 5 décembre de chaque année.

Une délégation des représentants des associations et amicales, recue par le maire,  a remis le texte qui suit:  

     

 

 

« La célébration du 19 mars, leurre ou imposture… »

 

 

Si, durant des dizaines d’années, les responsables de notre pays, au plus haut niveau et de toutes tendances politiques, ont refusé de rendre officielle la commémoration du 19 mars c’est bien que sa valeur symbolique posait problème.

 

Aujourd’hui la seule association à vouloir imposer cette commémoration, parmi toutes celles qui représentent les Anciens combattants d’Algérie, a du attendre que le temps favorise la confusion des faits pour que son militantisme sans faille obtienne des inaugurations de places ou de rues.

 

En effet le 19 mars 1962 n’est pas le début de la Paix en Algérie. Cette date marque au contraire l’intensification des massacres des populations civiles, des enlèvements aveugles ayant abouti à une véritable épuration ethnique tandis qu’étaient purement et simplement livrés à la barbarie des dizaines de milliers de soldats français de confession musulmane.

Ces faits ne sont plus ignorés ou niés par personne.

 

Quel symbole veut-on vraiment imposer à l’opinion publique française ?

 

S’il s’agit de rendre hommage aux hommes engagés dans ces évènements tragiques pendant des années, à ceux qui sacrifièrent leur vie pour empêcher des massacres prévisibles, alors la date du 19 mars après laquelle ils se multiplièrent ne peut être retenue.

 

S’il s’agit de célébrer la défaite de « la France colonisatrice » alors il ne faut pas déguiser ses intentions derrière la célébration de « la Paix ».

 

Au XXème siècle les régimes totalitaires se sont imposés par le mensonge. Nous le savons assez pour exiger que la vérité soit dite lorsque l’on prétend choisir des repères pour nos enfants.

  19 mars

 


Droits réservés - Ce blog est placé sous le régime du droit de la propriété intellectuelle. Tout ou partie de son contenu, ne peut être diffusé, publié ou exploité, sous quelle que forme que ce soit, sans l'autorisation expresse du Cercle Algérianiste d'Aix, sous peine de poursuites.

 

Publié dans MANIFESTATIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
<br /> La violation du cessez-le-feu par le colonel Kadhafi en Lybie a entraîné l'intervention des forces de la coalition.<br /> La violation du cessez-le-feu parle FLN en Algérie, en 1962, a entraîné ...sa reconnaissance en France.<br /> Deux poids,deux mesures<br /> <br /> <br />
Répondre